Vous retrouverez sur ce site, en cours de saisie de contenu éditorial, nos choix en littérature française. Notre objectif dans le foisonnement éditorial national est de "défendre" nos coups de coeur. A la librairie, vous trouverez bien entendu les meilleures ventes, les grands noms, les incontournables grandes sorties mais aussi (et surtout) nos mises en avant. Nous lisons beaucoup... Nous sommes alors passeurs entre l'écrivain et le lecteur : un chouette métier !

A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V | W | X | Y | Z
Tresse (la), Laetitia Colombani, Grasset
Laetitia Colombani
Grasset
10/05/2017

Trois femmes, trois vies, trois continents. Une même soif de liberté.
 Inde. Smita est une Intouchable. Elle rêve de voir sa fille échapper à sa condition misérable et entrer à l’école.
 Sicile. Giulia travaille dans l’atelier de son père. Lorsqu’il est victime d’un accident, elle découvre que l’entreprise familiale est ruinée.
 Canada. Sarah, avocate réputée, va être promue à...

0
Trois saisons d'orage - Cécile Coulon - Viviane Hamy
Cécile Coulon
Viviane Hamy
05/01/2017

Les Fontaines. Une pierre cassée au milieu d’un pays qui s’en fiche. Un morceau du monde qui dérive, porté par les vents et les orages. Une île au milieu d’une terre abrupte. Je connais les histoires de ce village, mais une seule les rassemble toutes. Elle doit être entendue. L’histoire d’André, de son fils Benedict, de sa petite-fille, Bérangère. Une famille de médecins. Celle de Maxime, de...

0
Tout s'arrange mais mal
Jean Lenturlu
Privé de désert
22/09/2016

Le titre de ce livre est un aphorisme du journaliste, romancier et dramaturge (bien oublié aujourd’hui) Alfred Capus (1857-1922) qui apparaît souvent dans le journal de Jules Renard.

Ce livre anniversaire des 10 ans d’existence de Privé de désert est un choix d’aphorismes du livre-disque « La forêt des hommes perdus » édité en 2006, du carnet de voyages littéraires « Balthazar Cannibale...

couverture - Le Turquetto - Metin Arditi - Actes Sud
Metin Arditi
Actes Sud
30/08/2011

Se pourrait-il qu’un tableau célèbre – dont la signature présente une anomalie chromatique – soit l’unique oeuvre qui nous reste d’un des plus grands peintres de la Renaissance vénitienne : un élève prodige de Titien, que lui-même appelait “le Turquetto” (le petit Turc) ?Metin Arditi s’est intéressé à ce personnage. Né de parents juifs en terre musulmane (à Constantinople, aux environs de 1519...

0