Adulte - Littérature française
Couverture - Le dernier seigneur de Marsad - Charif Majdalani - Seuil
Charif Majdalani
Edition: 
Seuil
Date de sortie: 
22/08/2013
Prix éditeur indicatif: 
19.00 €

Beyrouth, quartier de Marsad, 1964. Simone, la fille cadette de Chakib Khattar, un notable chrétien issu d'une lignée d'industriels du marbre, est enlevée par Hamid Chahine, bras droit de son père à l’usine. Ce rapt amoureux tombe au plus mal pour Chakib, obsédé par la transmission de son patrimoine et qui, face à l’incapacité ou à l’indifférence de ses héritiers légitimes, a fait de Hamid plus que son homme de confiance : une sorte de fils spirituel. Mais l’enlèvement tourne court, après que les deux amants ont tenté de se marier clandestinement. Contraint de chasser Hamid, Khattar voit progressivement se transformer le monde autour de lui. Durant les années suivantes, le Liban s’enfonce dans la guerre, entre 1975 et la fin des années 1980. Isolé, abandonné par les siens, le dernier seigneur de Marsad est désormais au cœur des convulsions d’un pays livré aux milices et au chaos.Le vent de l’Histoire anime cette fresque romanesque, qui est aussi une fable sur la vanité de la puissance et du pouvoir. Paru en poche - 25/09/2014 - Points - 6.70 €

Critique du Carnet à Spirales: 

L'histoire du Liban à travers celle des quartiers de Beyrouth des années 60 aux années 80 où vivent Chakib, seigneur de Marsad, sa famille et son régisseur, le brillant Hamid, sorte de fils spirituel, à qui Chakib, pour une raison connue de lui seul, refuse sa fille Simone. Un récit superbe qui dépeint un pays singulier aux multiples facettes à une période heureuse où se cotoyaient juifs, musulmans, chrétiens, sans animosité jusqu'à ce que ce monde s'écroule, ce monde que Chakib aurait voulu voir se perpétuer, cet empire qu'il a construit , qu'il refuse d'abandonner et qu'il regarde se déliter inéluctablement. Une fresque passionnante.  

oui
oui
oui

Culture & Société