Adulte - Littérature française
Couverture - L'orage - Clara Arnaud - Gaïa
Clara Arnaud
Edition: 
Gaïa
Date de sortie: 
19/08/2015
Prix éditeur indicatif: 
21.00 €

A la veille d'un sommet international, l'orage monte dans la moiteur des rues défoncées de Kinshasa. Un enfant des rues croise la route d'une brigade en patrouille, et l'anonymat urbain explose en un chaos de drames individuels. Li, un homme d'affaires chinois, découvre la profondeur de son attachement pour Merveille, sa compagne congolaise, au moment où il risque de la perdre. Peter, haut fonctionnaire de l'ONU, a laissé les désillusions l'éloigner de sa vocation humanitaire. Désiré vit au jour le jour, en bande, le ventre creux et l'esprit embrumé. Nostalgique des collines de son enfance, Mado a trouvé refuge auprès de l'église évangélique. Et puis il y a Kinshasa, Kinshasa à la saison des pluies, Kinshasa crépusculaire et envoûtante sous la colère qui gronde.

Clara Arnaud est née en 1986 à Fontainebleau. Elle étudie le chinois et la géographie, passe un master à Sciences Po, tout en voyageant en Asie centrale de 2006 à 2011. Ses premières missions en Afrique l'amènent au Sénégal, au Bénin et au Ghana, avant la République Démocratique du Congo où, basée à Kinshasa, elle travaille pendant deux ans dans le secteur du développement international.

Critique du Carnet à Spirales: 

La moiteur des rues de Kinshasa à l’approche de l’orage sur vos mains… L’électricité qui règne dans les rues de la capitale congolaise à la veille d’un sommet international vous traversera. En distillant une foule de détail sur la ville et ses habitants et en choisissant une galerie de portraits très convaincants, Clara Arnaud insuffle, dès les premières pages, un rythme soutenu à ce récit. Li le patron chinois, amoureux de Merveille, se découvre, lors d’une inquiétude naissante son amour pour son pays d’accueil. Peter le diplomate en charge de ce sommet surveille la colère croissante du peuple. La pauvreté, la quête quotidienne du repas pour survivre est illustrée par ce groupe de jeunes, d’encore enfants qui erre dans les rues. Ainsi tient la force du récit, cette orage grondant dans un Kinshasa entre fête d’initiés et démerdes du peuple, entre volonté politique et chaos populaire. Tel l’orage, la colère monte, telle la pluie, elle s’abattra dans la moiteur de la capitale. Une très belle découverte.  

oui
oui

Culture & Société

Livres du même auteur :