Adulte - Littérature étrangère
Voyou - Imatar Orlev - Seuil
Imatar Orlev
Rubrique: 
Maghreb, proche & moyen-orient
Edition: 
Seuil
Date de sortie: 
16/08/2018
Prix éditeur indicatif: 
22.50 €

Lorsque sa femme le quitte, emportant loin de lui leur jeune fils, Tadek voit sa vie se lézarder, rattrapée par la solitude. Son frère et ses soeurs sont depuis longtemps partis d'Israël, et sa mère, face à son désarroi, n'a qu'une rugueuse indifférence à lui offrir. Il n'a plus pour compagnie qu'un fatras de souvenirs, de cauchemars - et un fantôme, celui de son père, qu'il n'a pas revu depuis vingt ans. Sur un coup de tête, Tadek décide alors de quitter Jérusalem pour retrouver ce dernier, qui croupit dans un hospice de Varsovie. Nous sommes en 1988, et la Pologne est grise derrière le rideau de fer. L'homme qu'il découvre n'est plus que l'ombre du personnage flamboyant qui a marqué son enfance. Stefan Zagourski était jadis un ogre, une force de la nature, un séducteur - et un monstre. Il buvait, vitupérait, cognait, faisait régner la terreur au sein de sa famille, qui a préféré le fuir en émigrant, et l'oublier. Aujourd'hui, c'est un vieil homme pitoyable aux portes de la mort, à moitié impotent, rongé par l'alcool, les rancunes et la rancoeur, hanté par les atrocités de la Seconde Guerre mondiale dont il fut à la fois une victime et un bourreau. Une semaine durant, incapables de s'aimer, incapables de se haïr, père et fils vont se confronter et affronter ensemble les spectres du passé, à la recherche d'une impossible réconciliation. Pour son entrée en littérature, Itamar Orlev, récompensé en Israël par le prix Sapir du meilleur premier roman, signe une magnifique histoire de filiation. Une histoire d'amour. Une histoire de la violence.

 

Critique du Carnet à Spirales: 

Tadek, écrivain plus ou moins raté vivant à Jérusalem, décide de retourner en Pologne, son pays natal, pour y revoir son père, que sa mère, d'origine juive, lassée de sa brutalité, de son alcoolisme, de ses infidélités avait quitté vingt ans auparavant, emmenant avec elle ses enfants en Israël. Il pense que ce voyage sera l'occasion de se délivrer de cette image paternelle qui le hante, quelquefois aimante, souvent brutale et alcoolisée et espère une reconnaissance de la part de cet homme. Il y trouvera un vieillard diminué physiquement mais n'ayant rien perdu de sa virulence verbale et de sa violence, un homme ambivalent,égocentrique, grossier, menteur, qui n'a pas été épargné par la vie mais qui n'a épargné personne en retour, pas même sa famille. Une histoire de la Pologne, des années 40 jusqu'à la fin des années 80, une histoire d'un homme confronté à son pire cauchemar, son démon, ce père qu'on aime et qu'on déteste, qui nous fait souffrir pour son enfant délaissé et qui étrangement nous attendrit, parfois, malgré nous. Une confrontation père/fils haute tension.

 

oui
oui
oui

Culture & Société

Livres du même auteur :